perlage

perlage

Perles de bois, d’os, de coquillages, de dentales de mammifères  que l’on taillait, trouait et enfilait pour orner les vêtements, les accessoires et les objets sacrés. On décorait aussi avec les piquants de porc-épic, les poils d’orignal, de renne et les plumes.
 
 Avec l’arrivée des européens, les perles de verre font leur introduction chez les peuples autochtones. Ces perles de verre sont fabriquées en Italie et plus tard en Tchécoslovaquie.  L’application et l’usage des perles devient important vers le 19e siècle. Les premières perles de verre sont soit trop chères ou très peu utilisées car non adaptées aux travaux des femmes autochtones. 
 
Vers 1880, les perles «poney» apparaissent, elles sont plus grosses et opaques.  À partir de 1840,  des perles plus petites, les perles graines (seed beads)  sont introduites et vont prendre la place des perles poney pour les travaux d’application et les ouvrages de perles. Le 19e siècle, voit l’essor de la broderie perlée.


Il n'y a aucun produit à lister dans cette catégorie.